Si, côté FCP, il manquait quelques joueurs, les présents ont su saisir leur chance dans un match résolument offensif sans temps morts, sans fautes techniques. Et si les visiteurs ont tenu la route, il leur manquait, à la pointe de l’attaque, un «buteur», comme Carneiro côté local.

Dès l’entame, on se rend compte que les hommes de Frédéric Massat ont des fourmis dans les jambes. Venancio et Carneiro lancent la première offensive, le centre en retrait ne trouve pas preneur. Alvez, pour Aurignac, se charge d’un coup franc idéalement placé mais, Daspet sort le grand jeu. Carneiro s’infiltre dans la surface, semble déséquilibre, pas d’intervention de l’arbitre. Ce n’est que partie remise. Carneiro prend ses responsabilités sur coup franc aux 20 m et «nettoie» l’équerre gauche de Schiavon (1-0, 23e). Costes trouve Carneiro, Schiavon, en deux temps, maîtrise la balle. Aurignac sort la tête de l’eau mais la défense appaméenne fait un sans-faute. Longue balle de Pavon, remise de Venancio, Castaneda, de volée, voit sa frappe tutoyer la transversale. Aurignac bénéficie d’un coup de pied arrêté, Thomas saute le plus haut, Daspet est encore là. Contre Carneiro-Pavon, Venancio pique la balle par-dessus Schiavon, elle s’écrase sur le montant droit. (43e).Suite à un échange de passes, Castell frappe en force, Schiavon repousse du pied. Les Appaméens peuvent se sentir frustrés de ne regagner les vestiaires qu’avec un seul but au compteur.

Daspet impérial, quadruplé de Carneiro

Le match repart sur les mêmes bases. Pavon se joue de trois défenseurs. Fauché en pleine surface, Carneiro prend Schiavon à contre-pied sur le penalty indiscutable (2-0, 50e). Aurignac n’abdique pas. Au terme d’une belle action, Tekou réalise une superbe volée mais, en face, il y a Daspet. Venancio récupère la balle le long de la ligne de touche, enrhume son opposant, repique plein axe pour effacer deux défenseurs. Sa frappe du gauche ne laisse aucune chance à Schiavon (3-0, 59e). Pamiers et Aurignac ne baissent pas de régime. Tir contré de Castaneda, Carneiro récupère la balle et décoche une frappe qui fait encore mouche (4-0, 62e). Venancio essaye à son tour mais Schiavon, très sollicité, va chercher la balle au ras de son montant droit. Les visiteurs obtiennent un coup franc, 16 m face aux cages. Hurle, d’une frappe parfaite, allège la note (4-1, 68e). Les actions se multiplient. Alvez prend le couloir droit et centre, Thomas réalise une superbe volée mais Daspet est encore impérial (78e). Le FCP en veut toujours plus. Luca lance Carneiro dans le dos de la défense, cela ne pardonne pas (5-1, 87e). Pamiers joue jusqu’au bout et Carneiro essaye de faire marquer ses partenaires. Contre visiteur, Daspet gagne son duel face à Alvez. Alors que l’on joue les dernières secondes du temps additionnel, au terme d’un excellent mouvement, Luca place la balle sous la transversale (6-1, 90e+4). Le FCP s’impose avec la manière.


fc pamiers 6 – aurignac 1

(M-T : 1-0). Arbitrage de M. Medhi Sbais

Pour Pamiers : Carneiro (23e, 50e, 62e, 87e), Venancio (59e), Luca (90e+4).

Pour Aurignac : Hurle (68e).

FC PAMIERS. Daspet; Janssens, Fernandez, Goudy (cap.), D. Lacoste, Costes, Castell, Carneiro, Pavon, Castaneda, Venancio. Remplaçants : Oliveira, Luca, Sow. Entraîneur : Frédéric Massat.

Avertissement : Janssens (74e).

AURIGNAC. Schiavon; Lestrade, Mayet, Berthon, Fumerey, Barat, Tekou, Hurle, Fontan, Thomas, Alvez. Remplaçants : Exposito, Sanchez, Saint Laurans. Entraîneur : Jérôme Garrigues.

Avertissement : Berthon (60e).