Football – Amateurs – Pibrac fait le break en début de seconde période et se recroqueville (2-0).
Malgré une pelouse catastrophique et de nombreux absents, le FC Pamiers ne comptait pas prendre à la légère ce troisième tour. Face à un adversaire hiérarchiquement supérieur d’une division et réputé plus solide qu’esthétique, les Appaméens ont pourtant subi une entame de match des plus compliquées. Alors que le poteau, touché par Mouro sur une frappe lointaine, s’était chargé de faire illusion (17e), les locaux faisaient finalement parler leur réalisme à la suite d’une superbe action collective conclue par El Aouamad (1-0, 23e).
Une pelouse lamentable
Une ouverture du score suivie par un deuxième but d’Alves dès la reprise de la seconde période, sur laquelle Daspet se montrait impuissant (2-0, 50e). Fort de ce confortable avantage, Pibrac enfilait alors son costume de bon gestionnaire après la pause pour passer une fin de match relativement tranquille. Au pied du mur, les Appaméens ont pourtant intensifié leurs velléités offensives à l’heure de jeu mais se sont heurtés à l’intransigeance d’une défense locale qui n’aura finalement pas vraiment tremblé, malgré une nouvelle tentative lointaine de Luca (54e). Considérablement gêné par une pelouse dans un état lamentable, le FC Pamiers quitte la Coupe de France et peut désormais se tourner vers le déplacement à Muret en championnat.
pibrac (dhr) 2 – fc pamiers (PH) 0
(M-T : 1-0). Arbitrage de M. Julien assisté de MM. Justafre et Bilotta.