Pamiers réussit son entrée en PH et dispose de Baziège. C’est Carneiro qui a offert la victoire à ses couleurs. La rencontre débute tambour battant avec deux équipes qui ont envie de jouer au football. C’est le FCP qui se montre d’entrée menaçant avec Antoine Mouro, dans l’axe, qui ratisse ballon sur ballon, portant sans cesse le danger vers le but adverse, bien appuyé par Saw, sur l’aile gauche, puis Carneiro, en pointe. Le FCP est dans son match et va avoir, à deux, voire trois reprises avant la mi-temps l’occasion d’ouvrir la marque. Carneiro manque sa cible par deux fois, comme Mouro. Alors que le portier adverse était battu, l’ex-Fuxéen voit sa frappe se dérober alors que le plus dur était fait. L’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires. Daspet, dans les buts n’a jamais été inquiété. Il faut dire que la défense du FCP veille. Notons que la chaleur est étouffante et que l’arbitre arrêtera à plusieurs reprises la rencontre, permettant aux joueurs de s’hydrater.

Baziège plus physique, le FCP plus technique

La seconde mi-temps repart de plus belle et Baziège commence à montrer le bout de son nez. Par à-coups, et avec de longs ballons devant, les visiteurs font jouer leur physique et tentent crânement leur chance. Le FCP, plus technique, arrive à jouer au sol et c’est encore Carneiro qui, d’une frappe puissante croisée, petit filet, va faire lever la Châtaigneraie et libérer les siens (1-0, 65e). Pamiers se contentera ensuite de tenir le résultat en procédant par contre. La victoire est là, méritée sur l’ensemble de la partie au regard de la maîtrise du jeu et des occasions de buts. Le FCP a montré de belles choses, il faudra, à l’avenir se mettre plus rapidement à l’abri.

FC PAMIERS 1 – bAZIège 0
(M-T : 0-0). Arbitrage de M. Daniel Carrizo assisté de MM. Jamal Zoubir et Patrick Courthieu.
Pour Pamiers : Carneiro (65e).
FC PAMIERS. Daspet; Goudy, Abad, Ventrice, D. Lacoste, Arjona, Hami (cap.), Mouro, Carneiro, Sow, Venancio. Remplaçants : Castaneda, Luca, Janssens. Entraîneur : Frédéric Massat.
BAZIÈGE. Grassaud; Khouya, Delavelle, Sanchez, Serrac, Rigodanzo, Soulié, Aissa, Py, Peries (cap.), Barzu. Remplaçants : Derue, Leal de Jesus, Guilbert. Entraîneur : Pierre Parra.
Avertissements : Khouya (48e), Rigodanzo (69e), Barzu (72e).

Dans les vestiaires

Frédéric Massat (entraîneur de Pamiers) : «On rentre bien dans notre match mais le manque de réalisme devant les buts aurait pu nous jouer des tours. Baziège a joué sur ses valeurs et sa solidité nous a posé pas mal de problème mais on a su trouver les bonnes solutions. On avait bien travaillé, les joueurs ont été récompensés, je suis content pour eux. Notre entame est bonne mais ce match devait être plié avant l’heure. La copie est plutôt correcte. On a démontré qu’on était au niveau.» Pierre Parra (entraîneur de Baziège) : «Une rencontre se joue souvent à peu de chose. Je pense que la victoire de Pamiers est méritée même si je tiens à féliciter mes joueurs de n’avoir jamais rien lâché. Pour nous, c’est une mauvaise opération car nous avons, cette année encore, des ambitions. Mon groupe se reconstruit, j’ai encore quelques absents, je pense qu’on va continuer à monter en puissance.»