Le FCP a fait pencher la balance de son côté en disposant des voisins du Fossat, samedi, en coupe du Midi, sur le score de 2 à 1. Comme l’indique le score, la rencontre fut serrée et l’opportunisme des locaux, le réalisme aussi, et au bon moment, ont payé. On reverra le Football-Club de Pamiers au tour régional au cours d’une compétition que le FCP souhaiterait disputer le plus longtemps possible. Retour sur la rencontre. Disputée sur un bon rythme, la partie a régalé la belle chambrée qui a garni les travées de Châtaigneraie. Sanchez, junior, a livré une bonne partition dans ses barres. Un baptême du feu plutôt réussi, malgré le but encaissé, trop loin de sa ligne. Une position qu’avait judicieusement observée Jean-Luc Di Tommaso, qui, de loin, bat le gardien appaméen. Notons que ce même Di Tommaso, toujours égal à lui-même du haut de sa longue expérience sur les terrains, a réalisé une bonne partie, souvent épaulé par le puissant capitaine Mateus et une charnière axiale rigoureuse. Côté Pamiers, Mouro, impressionnant, a encore marqué et s’est offert un joli doublé. De belles choses aussi avec Lacoste, Hami, El Baroudi, Carneiro, de mieux en mieux dans ses crampons, ou encore Hugo Garcia, junior, qui est de suite bien entré dans son match, n’hésitant pas à aller au contact, en remportant ses duels. On regrettera la blessure d’Anthony Goudy, avec un diagnostic d’une fracture de la rotule qui devrait éloigner le joueur des terrains durant plusieurs mois. Le FCP perd une pièce maîtresse, ce qui contrarie les plans du coach Massat, qui devra compenser jusque, espérons-le, pour la seconde partie de saison en 2017. Bon rétablissement «Antho».