Cinq victoires d’affilée pour le FCP qui est venu à bout de Gimont, son plus sérieux concurrent à l’heure actuelle en championnat. Les Gersois se sont inclinés sur le score de 3 buts à 1. Le FCP, irrésistible, commence à se faire un joli matelas de points en décrochant leur adversaire du jour de trois longueurs, et de huit points le troisième au classement. Difficile de faire mieux. L’entraîneur du FCP, Frédéric Massat, revient sur ce premier tournant bien négocié. «On avait tout à craindre de cette équipe annoncée vaillante et aux gabarits athlétiques. Les joueurs ont répondu présent des deux côtés, mais nous avons été plus réalistes qu’eux, mieux organisés aussi. Au niveau tactique on a été bons, pour moi le résultat est logique.»

Le coach avait, en effet, supervisé cette équipe et analysé ses points forts et ses points faibles. «On savait qu’ils allaient jouer avec de longs ballons devant, en s’appuyant sur des individualités physiques. En défense, nous avons des tours de contrôle qui ont su avorter toutes leurs tentatives. Je crois que notre tactique a payé. Cette volonté affichée par le groupe a fait mal à notre adversaire.»

Mission accomplie pour le FCP qui se tourne maintenant vers Vic-Fezensac, un nouveau match face à des Gersois, sur leurs terres, et dans d’autres conditions de jeu. Le 12 novembre, les Appaméens seront encore en déplacement, pour le compte de la coupe du Midi, à Plaisance-du -Touch. Pour revoir les protégés du président Laffitte à Balussou, il faudra attendre la semaine suivante et la réception de Cugnaux.