Gimont fait la bonne opération de la journée de championnat lors du choc au sommet face au FCP. En effet, avec une victoire obtenue sur le score de 3 à 1 (le FCP avait battu Gimont sur le même score à l’aller), les Gersois reviennent se mêler dans la course au titre en compagnie de L’Isle-en-Dodon, mais aussi de Muret II, notamment. Du rythme, des occasions, un public chaud autour de la main courante, de l’électricité dans l’air, tous les ingrédients étaient réunis samedi pour cette rencontre qui a tenu toutes ses promesses. Gimont et Pamiers ne se sont fait aucun cadeau, prenant tous les risques, avec de nombreuses occasions de part et d‘autre. Les Gersois avaient retrouvé leur meilleur visage, et c’est le FCP qui en a fait les frais. «On marque un coup d’arrêt, on savait que ça pouvait arriver à un moment ou à un autre», considère le président de Pamiers, Christian Laffitte. Il poursuit : «On grille un joker, il n’y en aura pas beaucoup d’autres et on sait pertinemment que ce championnat sera disputé jusqu’à son terme. On ne doit plus rien lâcher maintenant et la venue de Juventus Papus samedi, à Balussou, ne peut faire que du bien. On va pouvoir se jauger face à un adversaire hiérarchiquement supérieur sur le papier (Juventus Papus évolue en DHR), mais aussi avoir du temps de jeu dans les jambes. Bref, que du positif qui peut nous permettre de bien aborder la réception de Vic-Fezensac dans quinze jours, en championnat de promotion honneur».

Le message du président est passé, au FCP de reprendre le cours de ses bonnes performances dès samedi, avec une place à prendre en huitièmes de finale de la coupe du Midi.