Un match nul à Cugnaux et bonne opération finalement pour le Football-Club de Pamiers qui ne devait surtout pas perdre contre un candidat mêlé à la course au titre. À l’issue de la rencontre, le président du FCP, Christian Laffitte, était satisfait dans l’ensemble mais a estimé que l’équipe fanion méritait mieux. «On fait match nul, mais on peut l’emporter, c’est sûr, surtout au nombre d’occasions sur la rencontre, précise Christian. Maintenant, poursuit-il, Cugnaux est une bonne équipe et a tout fait pour nous déjouer. À mon sens, il y a deux, voire trois tournants en seconde mi-temps qui peuvent nous donner raison avec tout d’abord un but refusé avec un ballon que beaucoup ont vu franchir la ligne. Puis l’occasion franche de Jérémy Carrez qui voit le cadre se dérober de très peu, mais aussi Antoine Mouro qui filait seul au but fauché par un dernier défenseur qui n’est pas expulsé. J’ajoute que le FCP a fait un bon match en haussant par moments son niveau de jeu face à une équipe qui devait absolument nous battre pour continuer à jouer la course en tête. Il faut maintenant penser au prochain match, ce sera Castelnau, à la maison, dans quinze jours ; les joueurs vont avoir le temps de récupérer, ils en ont besoin. On sait tous qu’il ne faut rien lâcher pour avoir une chance d’aller au bout.»