Plus que trois ! C’est le nombre de matchs qu’il reste à jouer pour le Football-Club de Pamiers qui pourrait être champion dès samedi, avec la réception de Tournefeuille II à Balussou.
En effet, une victoire conjuguée à des matchs nuls ou encore les défaites de Muret II, L’Isle-en-Dodon et Gimont peuvent sacrer le FCP avant l’heure. On n’en est pas encore là, mais avouons que les joueurs de la sous-préfecture ariégeoise sont tout près du but. Surtout avec ce résultat obtenu à Meauzac, un nul important puisque dans le même temps Gimont s’est incliné. Quant à Muret et L’Isle-en-Dodon, ils n’ont pu se départager.

Quelques regrets tout de même dans le Tarn-et-Garonne où Pamiers avait les moyens de s’imposer. Jean-Marc Pons était venu renforcer le groupe en compagnie de quelques anciens, dont «Chris» Garcia et Stéphane Pelous. Jean-Marc explique : «On a fait de notre mieux, dans un contexte pas très évident avec un terrain dur, adversaires qui balancent devant, supporters passionnés mais corrects, et surtout beaucoup de duels. Nous avons répondu présent à l’engagement proposé par nos adversaires. Nous marquons un joli but par Jérémy Carrez et nous étions bien en place sur le terrain avec les consignes respectées. Malheureusement, sur une passe en retrait un peu molle, ils ont égalisé. Bon groupe, bon état d’esprit au final. Nous avons beaucoup apprécié, maintenant il faut aller au bout».