Encore une affiche très plaisante au stade Balussou, samedi soir, entre le Football-Club de Pamiers et Tournefeuille II, deux équipes qui avaient envie de disputer le meilleur football. Une soirée qui a souri au FCP, vainqueur sur le score de 3 à 1. Un résultat flatteur pour Pamiers qui a dù s’employer pour trouver les ressources nécessaires pour l’emporter au terme d’une rencontre que l’on pourra qualifier de bonne facture. Et il fallait en avoir des ressources face à cette équipe de Tournefeuille II bien renforcée et solide avec des joueurs de l’équipe fanion habituellement titulaires en DHR. Comme on pouvait l’entendre dans les travées de Balussou, «dommage que le FC Pamiers n’ait pas commencé son match par la seconde mi-temps». En effet, une période salutaire où l’équipe fanion, menée au score, a renversé la vapeur et sérieusement appuyé sur le champignon afin de revenir à la marque puis de prendre l’avantage avant d’enfoncer le clou pour s’octroyer une victoire importante. Il faut dire aussi qu’en face Tournefeuille, sans aucun complexe, a beaucoup tenté, livrant une sérieuse opposition aux joueurs de la sous-préfecture ariégeoise.
Toujours en tête
Au final, le FC Pamiers garde la tête du championnat et écarte de la course au titre par la même occasion Muret II et Gimont, auteurs de deux contre-performances samedi soir. Seule l’équipe de L’Isle-en-Dodon, vainqueur à Blagnac, s’accroche aux crampons de Pamiers et peut encore à ce jour inquiéter le FCP pour le sacre. Hasard du calendrier, ces deux équipes se rencontreront la prochaine fois, le dimanche 14 mai, dans le canton de Cazères, pour jouer une partie aux allures de finale avant l’heure. Une victoire ou encore un nul suffit aux protégés du président Christian Laffitte pour être champions, avant d’aller à Baziège disputer le dernier acte de cette édition de football version 2016-2017 qui n’a toujours pas livré son verdict.