Avec Abad, Carneiro, Mouro, Ventrice et Luca, seuls cinq titulaires de l’équipe fanion de l’an passé étaient sur la feuille de match au départ du second tour de coupe de France. C’était samedi soir à Saverdun avec une équipe en partie renouvelée, et qui a visiblement encore du chemin à faire.
Pamiers accède au tour régional en battant Saverdun sur le score de 2 buts à 1, mais la tâche a été plus compliquée que prévu pour les joueurs de la sous-préfecture ariégeoise qui ont dû s’employer jusqu’au bout pour faire pencher la balance de leur côté. Comme l’an passé, l’histoire s’est répétée au même stade de la compétition. Trois divisions d’écart entre les deux équipes, mais un seul petit but a suffi pour départager Saverdun et Pamiers lors de ce derby qui a attendu les cinq dernières minutes pour trouver son dénouement.
Le coach du FC Pamiers, Frédéric Massat avait pourtant prévenu avant le coup d’envoi : «il ne faudra pas attendre les dernières minutes pour se qualifier, prendre le jeu à notre compte et prendre rapidement l’avantage». Et si le FCP a réussi à faire trembler rapidement les filets, il aura pourtant fallu attendre la fin de match pour aller chercher son billet pour le prochain tour.
Le FC Pamiers est encore en rodage et devra vite trouver de meilleurs automatismes pour remplir son rang en DHR. Test important à passer samedi soir, avec la réception de L’Union. Des progrès sont attendus pour le premier match de la saison en championnat à Balussou. Ce soir, rencontre amicale au programme face à Saint-Jean-du-Falga. Dans le même temps, et à partir de 19 heures, le tirage au sort du troisième tour de la coupe de France se déroulera à Castelmourou avec l’entrée en lice des clubs de régional 1 et de national 3