Fonsorbes 1 FCP 6

Mi-temps 1 à 3

Stade les Boulbenes, terrain honneur. Arbitre centre  Serralta  Alain, délégué principal  Couderc  Geraud.

FCP  : Daspet  ; Ousseman  ; Abad  ; Goudy  ; Abreu  ; Benatchak  ; Hami  ; El Baroudi  ; Abdaoui  ; Otchoa  ; Carneiro. Remplaçants  : Fernandez J  ; Fernandez R  ; Luca.

Fonsorbes  : (15e)

FCP  : Medhi Hami (20e et 80e)  ; Ismaël Abdaoui (30e, 35 e et 75e)  ; Jordan Fernandez (65e)

Le FCP n’a jamais tremblé, et fait voler en éclat la défense de Fonsorbes en s’imposant sur le score de 6 buts à 1 en banlieue Toulousaine. Un carton plein pour les hommes du président Laffitte, au top lors de ce déplacement qu’il fallait bien négocier. Pamiers soigne son goal average, et conserve la tête du championnat, à égalité comptable avec Boulogne Peiguilhan, équipe qui, hasard du calendrier, se présentera dans quinze jours à Balussou (le 31 octobre ) pour la plus belle affiche de ce premier tiers de championnat. Retour à Fonsorbes. Très concrètement, Pamiers n’a jamais tremblé face à cette équipe de Fonsorbes, prenant constamment le jeu à son compte, porté vers l’avant, avec une réussite insolente. Avec quatre milieu de terrain et trois attaquants qui permutent, la tactique a été payante, où les enchaînements et combinaisons menés à 100 à l’heure ont littéralement fait exploser une défense toulousaine aux aboies. Pourtant les choses avaient mal commencé pour les joueurs de la sous-préfecture ariégeoise, qui vont chercher le ballon au fond de leur filet au terme du premier quart d’heure. Sans jamais s’affoler, les joueurs emmenés par le coach Massat vont rapidement relever la tête, avec un coup franc de M. Hami qui fait mouche en pleine lucarne aux vingt-cinq mètres. Les compteurs sont remis à zéro. Ils ne resteront pas longtemps à ce score de parité. Sur une merveille de passe en profondeur de Carneiro, c’est I. Abdaoui qui donne l’avantage aux siens avant d’enfoncer le clou alors que l’arbitre central s’apprête à renvoyer les deux équipes aux vestiaires. Sur leur sujet, les protégés du président Laffitte vivront de leur avance, procédant par accélérations, rondement menées (Fernandez, puis encore Abdaoui et Hami) pour dominer Fonsorbes, la tête dans l’eau jusqu’au coup de sifflet final. «  C’est à mon sens le match le plus aboutit depuis le début de saison, avec un collectif et une efficacité redoutable  » insiste le coach Massat ajoutant pour finir que  : « ce match référence en dit long sur les capacités de ce groupe, l’un des meilleurs que ne n’ai jamais coaché, avec des qualités et un mental qui vont plaisir à voir, et à vivre quand on aime le football  ». Le ton est donné pour une saison que le FCP est à même de dominer.