En battant Villeneuve de Rivière samedi soir, le FCP conserve toutes ses chances de maintien en promotion ligue.

« Menés 1 à 0 on le mérite de ne jamais baisser les bras, de revenir au score puis de prendre l’avantage » remarque Christian Laffitte, soulagé de ce résultat qui permet au FCP d’y croire encore. Pour cela, deux rencontres cruciales sont à disputer, la première, dans quinze jours à Argeles Lavedan, pour un long déplacement dans les Pyrénées avant la réception du Toac, équipe à seulement un point du FCP à ce jour et qui devrait, visiblement, jouer le maintien avec Pamiers. Le FCP, qui a son destin en main, marque samedi de précieux points pour la suite des opérations qu’il faudra confirmer dès la prochaine rencontre.

Chez les jeunes, on voyage actuellement puisque suite à un périple étoilé en Espagne, l’école de football était à nouveau sous les feux de la rampe en tournoi, compétition internationale dans le Gard, à proximité de Nîmes, à Aymargues. Une cinquantaine d’équipes de U11 et U13 étaient réunies à l’occasion de ce rendez-vous. Cette année encore, les spectateurs ont eu droit à un plateau de choix avec de nombreux clubs professionnels comme Nîmes, Montpellier, Marseille, une vingtaine de départements représentés et des équipes prestigieuses venues de toute l’Europe, Espagne, Italie, Angleterre et pays de l’Est. Le FCP a donc participé à ce tournoi, majeur dans l’hexagone avec plus 500 enfants et des milliers de personnes autour des terrains dont de nombreux pros, joueurs, entraîneurs ou dirigeants venu superviser et encourager tous ces jeunes. Le FCP s’est plutôt bien comporté dans l’ensemble qualifié en quart de finale après avoir battu Sète aux tirs au but, avant d’être éliminé par Saint-Priest.

By Lucho